CAMPAGNE DE PARIS, PAYSAGE TRIANGULAIRE

Film 4K, installation, happenings, photographies, prélèvements - projet en cours sur le territoire du Triangle de Gonesse.

Avec Campagne de Paris, paysage triangulaire, je constitue progressivement une cartographie sensible, dynamique et stratifiée du paysage dont l'identité tient à sa configuration topographique de triangle, vaste aire agricole de 670 hectares dessinée par les routes, les autoroutes, les aéroports et autres marques de l'étalement urbain. Nous sommes aux franges de la région parisienne, au-delà de sa banlieue nord qu'absorbe le projet GRAND PARIS. Divers projets — abandonnés (mégacomplexe EuropaCity) comme prospectifs (ZAC, garre de métro, ou le projet agricole alternatif CARMA), confrontations de mondes et de visions, entre politique de planification urbaine et agriculture périurbaine — constituent ce territoire. Je m'attache à divers éléments, faits et personnages qui traversent ou habitent cette zone à différents moments, j'enquête, j'enregistre les transformations, je conçois des actions de terrain (happenings, interventions) comme des pièces d'atelier, en déplaçant, en transformant des matières et des traces (terre, graines, végétations, minéraux). Au fil du temps, j'identifie des stratifications du lieu, visibles et invisibles, symboliques et tangibles.
La situation du Triangle condense les confrontations et oppositions du devenir métropolitain du monde, en constituant une île de résistance. Quelles formes de dominations et de luttes s'affirment, se confrontent, quels gestes et matériaux sont engagés dans une telle situation pour une transformation irréversible du paysage ? Je cherche des signes qui portent ces interrogations à différentes échelles et par différentes imageries : microscopique, panoramique, archives cartographiques et photographiques, les vues satellites, autres modes de visualisations (3D), que je mets en relation, en confrontation. Je cherche à infiltrer mes propres formes, gestes et positions artistiques dans ces situations, pour déjouer des logiques existantes, pour inventer de nouveaux axes de regard.

 

/English at the bottom of the page/

 

Vidéogramme - vue sur Paris depuis le Triangle de Gonesse.

echappees

 

Vidéogramme - vue sur le Triangle de Gonesse depuis la Route de l'Europe, le 4 octobre 2020.

echappees

 

Vidéogramme - Fête du Triangle de Gonesse, le 27 mai 2018.

echappees

 

Vidéogramme - démontage de la ZADimanche le 17 janvier 2021.

echappees

 

Vidéogramme d'interview avec Bernard Loup, le président du Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG), trois jours avant l'évacuation de la ZAD. L'occupation a été mise en place comme protest contre la construc- tion de la gare en plein millieu de terres fertiles agricoles planifiée dans le cadre du Grand Paris. Cette ZAD inédite en Ile de France a durée 17 jours, en février 2021.

echappees

 

Photographie de la ZAD du Triangle, 11ème jour, février 2021.

echappees

 

Photographie de la ZAD du Triangle, 15ème jour (réunion du soir face au jugement d'expultion), février 2021.

echappees

 

Vidéogramme du happening réalisé avec Christophe Domino, mars 2021.

echappees

 

Photographie du happening collectif sur le Triangle de Gonesse, mars 2021.

echappees

 

Photographie du happening de Catherine Radosa réalisé sur le Triangle de Gonesse (mars 2021). Photo : Vladimir Turner

echappees

 

Photographie du chantier de la garre de la station 17 dans le cadre du Grand Paris, sur le Triangle de Gonesse, mai 2021.

echappees

 

Photographie du chantier de la garre de la station 17 dans le cadre du Grand Paris, sur le Triangle de Gonesse, mai 2021.

echappees

 


CAMPAGNE DE PARIS, PAYSAGE TRIANGULAIRE (PARIS COUNTRYSIDE, TRIANGULAR LANDSCAPE)


4K film, installation, happenings, photographs, samples - project in progress about the agricultural area Triangle de Gonesse.


My work Campagne de Paris, paysage triangulaire (Paris countryside, triangular landscape) is progressively constituting a sensitive, dynamic and stratified cartography of the landscape whose identity lies in its topographical configuration of a triangle, a vast agricultural area of 670 hectares marked by roads, motorways, airports and other signs of urban sprawl. We are on the fringes of the Paris region, beyond its northern suburbs which are being absorbed by the GRAND PARIS project. Various projects - abandoned (EuropaCity megacomplex) as well as prospective (ZAC, metro station, or the alternative agricultural project CARMA), confrontations of worlds and visions, between urban planning policy and periurban agriculture - constitute this territory. I focus on various elements, facts and characters that cross or inhabit this area at different times, I investigate, I record transformations, I conceive field actions (happenings, interventions) as workshop pieces, by moving, transforming materials and traces (earth, seeds, vegetation, minerals). Over time, I identify stratifications of the place, visible and invisible, symbolic and tangible.
The situation of the Triangle condenses the confrontations and oppositions of the world's metropolitan future, constituting an island of resistance. What forms of domination and struggle are asserted and confronted, what gestures and materials are engaged in such a situation for an irreversible transformation of the landscape? I am looking for signs that bear these questions at different scales and through different imagery: microscopic, panoramic, cartographic and photographic archives, satellite views, other modes of visualization (3D), which I put in relation, in confrontation. I seek to infiltrate my own forms, gestures and artistic positions in these situations, to thwart existing logics, to invent new axes of vision.

 

Copyright © Catherine Radosa | All rights reserved