ENTREES EXTRAORDINAIRES IV
Exposition et résidence de recherche réalisées avec le Collectif W, sur l'invitation de Pragovka Gallery (Prague), avec le soutient de l'Institut francais "Résidences sur mesure, collectifs d'artistes : les lauréats 2019"
Résultat d'une recherche collective d'une année et d'une résidence d'un mois sur le site, Les Entrées Extraordinaires IV est une réaction directe au contexte de Pragovka. Cet environnement de chantier en ruines, de hall d'usines classés monuments historiques et de transformations visibles au quotidien convoquent le passé ouvrier révolu, l'imaginaire dystopique des ruines futures et des conséquences imprévisibles du post-anthropocène.

THE EXTRAORDINARY ENTREES IV
Exhibition and research residency carried out with the Collective W, at the invitation of Pragovka Gallery (Prague),with the support of the French Institute "Résidences sur mesure,collectifs d'artistes: les lauréats 2019".
The result of a year collective research and of a month's residency on the site, The Extraordinary Entrees IV is a direct reaction to the Pragovka context. This environment of construction site, of ruins, of factories halls classified as historic monuments and visible transformations in everyday life summons the workers's past, the dystopian imagination of future ruins and the unpredictable consequences of the post-anthropocene.

Collectif W : Sylvain AZAM, Ana BRAGA, Fanny CHÂLOT, Judith ESPINAS, Sophie LAMM, Yannick LANGLOIS, Céline NOTHEAUX, Catherine RADOSA, Clément ROCHE, Giuliana ZEFFERI,

guest : Ondrej HOMOLA

 

AND THE CANARY SAID : EMBRACE YOUR FUTURE - Inscription sur la longeur du mur des fenêtres de la salle d'exposition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La résidence de recherche et l'exposition ont été envisagées comme un processus continuel et protéiforme, ponctué par plusiers formes et moments performatifs. Le finissage même de l'exposition a été conçu comme une performance. Le geste consistait à défaire l'exposition, en broulant les formes, en redéposant, après transformation, les matériaux dans le sol de cet ancien site industriel en pleine transfromation, entre lieux d'art, lieu de mémoire, terrain de la spéculation immobilière, dans une projection d'une archéologie du futur.

The research residency and the exhibition were concieved as a continuous and protean process, punctuated by several performative forms.The very finishing of the exhibition was a perfor- mance, the gesture consisted in undoing the exhibition, the forms, by redepositing, after transformation, the materials on the ground of this former industrial site in full transfromation, between place of art, place of memory and real estate speculation, in an idea of building archeology of the future.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Catherine Radosa, Marcel Rozhon, Fanny Châlot

 

 

Copyright © Catherine Radosa | All rights reserved